Présentation :

La Bible est-elle vraiment inspirée ? L'accomplissement exact de nombreuses prophéties depuis des siècles confirme son authenticité. La Bible révèle notre passé, notre présent et notre avenir; à nous de les découvrir !
Sauf mention contraire, les citations bibliques sont tirées de la Bible en français courant éditée par l'Alliance Biblique Universelle, 1983. A ceux qui désirent copier et publier des articles, je leur demande de mentionner le titre et le lien URL de l'article, ainsi que le nom de l'auteur. Les commentaires anonymes et non signés ne seront plus publiés. Merci et bonne lecture.

mercredi 9 novembre 2011

Qu'est-ce que la Torah et pourquoi nous l'enseignons chaque semaine

Voici un article de la newsletter du 1er novembre écrit par Tom O'Haver, Pasteur et Ancien de la congrégation messianique El Shaddai Ministries, État de Washington, USA. Sans nul doute, ce texte nous rappellera que les racines du Livre sur lequel nous basons notre foi et notre espérance sont hébraïques. Et comme le Seigneur le disait à ses disciples : « - Voilà ce que je vous ai déclaré quand j'étais encore avec vous : tout ce qui est écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, dans les livres des prophètes et dans les psaumes devait se réaliser. Alors il leur ouvrit l'intelligence pour qu'ils comprennent les Écritures. » (Luc 24 : 44-45).

Par Tom O'Haver (traduit par J. M.)

Qu'est-ce que la « Torah » :

Le mot « Torah » est souvent incompris, parce qu'il peut vouloir dire différentes choses à différentes personnes et dans différents contextes. Au sens littéral « Torah » signifie « Enseignement ». Dans un sens plus restreint, la « Torah » fait référence aux cinq livres de Moïse : Genèse, l'Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome. Dans son sens le plus large, la Torah représente plus que ces cinq livres. La Torah de Dieu inclut toute la révélation Divine. Mais le mot « Torah » peut aussi être utilisé pour désigner la Bible juive dans son entièreté (l'ensemble des Écritures connue sous le nom d'Ancien Testament par les non-Juifs, et de Tanakh ou Torah écrite par les Juifs), et dans sa signification la plus étendue, elle se réfère à l'ensemble de la loi et des doctrines juives, puis finalement à Jésus (Yéchoua) qui est la Parole Vivante.

« Celui qui est la Parole est devenu un homme et a vécu parmi nous, plein de grâce et de vérité. Nous avons vu sa gloire, la gloire que le Fils unique reçoit de son Père. » (Jean 1 : 14, version en français courant).

La Torah orale:

Au sein de l'assemblée El Shaddai Ministries, nous lisons, étudions et enseignons une section de la Torah chaque semaine, et nous publions cette portion sur notre site web. On dit que la coutume de recommencer chaque année (à partir de la fête de Simhat Torah) la lecture publique hebdomadaire de la Torah trouve son origine à Babylone, quand Israël était en captivité. La division de la Torah en cinquante deux sections (Parashiot) permettait sa lecture complète sur un cycle d'un an à raison d'une Parasha par semaine.

La Torah écrite:

Pour les Juifs il n'y a pas « d'Ancien Testament ». Les livres que les chrétiens appellent le Nouveau Testament ne font pas partie de l'Écriture juive. L'Ancien Testament se nomme Torah écrite ou le Tanakh.

Voici une liste des livres de la Torah écrite, dans l'ordre qu'elle apparaît dans les versions juives, avec le nom hébreu des livres, la traduction des noms hébreux (qui ne sont pas les même que les noms en français), et les noms en français des livres (qui sont différents que les noms en hébreu). Les noms hébreux des cinq premiers livres proviennent des premiers mots du livre. Le texte de chaque livre est plus ou moins le même dans les versions juives, comme c'est le cas pour les bibles chrétiennes, quoique il y ait occasionnellement de légères différences dans la numérotation des versets et quelques différences substantielles dans les traductions.

La Torah (La Loi ou le Pentateuque):

Berechit « Au commencement ... » (La Genèse); Chémot « Les noms ... » (L'Exode); Vayikra « Et il appela ... » (Le Lévitique); Bemidbar « Dans le désert ... » (Les Nombres); Devarim « Les paroles ... » (Le Deutéronome).

Nevi'im (Les Prophètes):

Yehoshoua (Josué); Shoftim (Les Juges); Shemouel (I et II Samuel); Melakhim (I et II Rois); Yeshayahou (Isaïe); Yirmeyahou (Jérémie); Yechezqel (Ezékiel); Les Douze (appelés aussi les Petits Prophètes): Hoshéa (Osée); Yoël (Joël); Amos; Ovadyah (Abdias); Yonah (Jonas); Mikhah (Michée); Nahoum; Havaqouq (Habacuc); Tsephanyah (Céphania ou Sophonie); Haggaï (Aggée); Zekharyah (Zacharie); Malakhi (Malachie).

Ketouvim (Les Hagiographes ou les Autres Écrits):

Tehilim (Psaumes); Mishlei (Proverbes); Iyov (Job); Shir Ha-Shirim (Le Cantique des Cantiques); Routh (Ruth); Eikhah (Les Lamentations); Kohélet (L'Ecclésiaste); Esther, Daniel, Ezra (Esdras) et Nehemyah (Néhémie) (formant un livre); Divrei Ha-Yamim (I et II Chroniques).
La Torah écrite désigne souvent le Tanakh, qui est un acronyme de Torah, Nevi'im et Ketouvim.

La Haphtarah et le B'rit Hadasha

En plus de la lecture hebdomadaire de la Torah, nous ajoutons les écrits de la Haphtarah et du B'rit Hadasha. La Haphtarah est une suite de passages sélectionnés dans les Nevi'im (Les Prophètes) de la Bible hébraïque (Tanakh) que l'on lit publiquement dans la synagogue et qui fait partie de la pratique religieuse juive. La lecture de la Haphtarah se fait après celle de la Torah, lors de chaque Shabbat, des fêtes juives et des jours fastes. Habituellement, le thème de la haphtarah est relié à la parasha (une portion de la Torah) qui est lue en premier lieu.
Le B'rit Hadasha est le terme hébreu qui désigne habituellement le Nouveau Testament. Ainsi, nous lisons également des passages dans les Évangiles et les Écrits des Apôtres (appelés aussi « Nouvelle Alliance » ou « Nouveau Testament ») qui sont en rapport avec la portion de la Torah.

Pourquoi enseigner la Torah chaque semaine

N'avez-vous jamais lu un passage dans la Bible, que vous aviez déjà lu auparavant, et qui soudainement vous paraissait différent et d'un sens nouveau ? Il y une phrase dans la tradition juive qui dit que la Torah possède 70 facettes. Cette déclaration est parfois utilisée pour indiquer les différentes perspectives et interprétations qu'offre la Torah. Chaque année, en répétant la lecture hebdomadaire de la Torah, nous pouvons y découvrir de nouvelles facettes de compréhension, tel un diamant aux multiples faces de beauté.
Donc, accrochez-vous et bouclez votre ceinture parce que nous allons à nouveau démarrer et découvrir ce que Dieu nous apporte dans Sa Parole et comment Sa Parole Vivante, Yéchoua s'est révélé à travers la Torah, la Haphtarah et le B'rit Hadasha.

Tom O'Haver est un Ancien et Pasteur, directeur IT et webmaster pour la congrégation El Shaddai Ministries. Il est également le producteur et l'éditeur de cette newsletter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire