Présentation :

La Bible est-elle vraiment inspirée ? L'accomplissement exact de nombreuses prophéties depuis des siècles confirme son authenticité. La Bible révèle notre passé, notre présent et notre avenir; à nous de les découvrir !
Sauf mention contraire, les citations bibliques sont tirées de la Bible en français courant éditée par l'Alliance Biblique Universelle, 1983. A ceux qui désirent copier et publier des articles, je leur demande de mentionner le titre et le lien URL de l'article, ainsi que le nom de l'auteur. Les commentaires anonymes et non signés ne seront plus publiés. Merci et bonne lecture.

dimanche 10 avril 2016

Les pasteurs en manque d'inspiration !

Savez-vous comment font certaines personnes, dont quelques pasteurs, lorsque l'inspiration leur fait défaut ou quand ils ne savent tout simplement plus quoi vous raconter dans leur assemblée ou sur leur site web ?
C'est tout simple : ils vont un peu partout chercher l'inspiration chez d'autres personnes, et en l'occurrence sur des sites, des blogs ou dans des écrits qu'ils n'ont pas rédigés eux-mêmes et qu'ils collectent au fil de leurs recherches assidues.

Ensuite, ils diffusent les messages ainsi copiés, de vive voix devant leur assemblée, ou par écrit sur leur site web en évitant bien sûr de mentionner la source et l'identité de l'auteur réel du message. Parfois, certains d'entre eux n'hésitent même pas de signer le(s) texte(s) qu'ils viennent de copier, ce qui est ni plus ni moins un plagiat ! De cette façon, ils font croire à leurs auditeurs ou lecteurs qu'ils sont eux-mêmes les auteurs du texte copié !
Certains prennent même le soin de changer un mot, une phrase, ou alors ils ajoutent un paragraphe ; question de camoufler quelque peu leur emprunt.

Vous me direz, à juste titre, qu'ils pourraient tout autant mentionner leurs sources et/ou demander l'autorisation de diffuser le message ainsi copié ; ce serait tellement plus simple et surtout plus honnête. Certains le font, heureusement, et c'est tout à leur honneur.

Mais pour les plagiaires, voyez-vous, il y a un petit problème : s'ils dévoilaient l'origine et la source des messages qu'ils copient et diffusent, ils risqueraient bien de perdre leur crédibilité et leur auréole auprès de leurs ouailles ! Or, ces gens, surtout quand ce sont des pasteurs, ne se contentent pas de voler le travail des autres, car ils n'oublient jamais - et là, ils ne sont pas en panne d'inspiration - de ramasser vos dons, vos dîmes et autres offrandes
Et oui, hélas, vous devez savoir que ce sont aussi souvent des gens très intéressés par votre porte-monnaie, quand ce n'est pas carrément par votre compte en banque. Bien qu'ils disent le contraire, ils n'ont pas l'amour de leur prochain, mais celui de l'argent !

Bien évidemment, dans leurs assemblées (ou sur leur sites), ils vous parleront beaucoup de l'amour qu'il faut avoir pour son prochain, du respect d'autrui, de la nécessité d'être irréprochable, saint et prêt pour l'enlèvement ! Le tout bercé de mélodies hébraïco-évangéliques et de prières souvent très longues dans lesquelles ils n'arrêtent pas d'invoquer le Seigneur.

C'est surtout dans certains milieux évangéliques (heureusement pas tous) que l'on rencontre ce comportement, mais aussi chez certains « pseudo-messianiques » ! ... Vous savez, ces gens qui se font passer pour des Juifs, mais qui ne le sont pas (comprennent ceux qui le peuvent).

« Voici ce que je ferai des gens de l'assemblée de Satan, ces menteurs qui se prétendent Juifs mais ne le sont pas : je les forcerai à venir se mettre à genoux devant toi pour t'honorer. Ils reconnaîtront que je t'aime. » (Apoc. 3 : 9).

Mais, malheureusement pour ces plagiaires, il arrive qu'ils soient finalement démasqués. Et lorsque, m'apercevant que j'ai été plagié et que je rentre en contact avec ces gens pour leur en faire la remarque, leur réponse ennuyée se termine toujours par des « soyez béni », des « bisous » ou « mon frère, que Dieu te bénisse ». Il y en a même un qui m'a suggéré de postdater mon propre article qu'il avait juste plagié quelque jours avant que je ne m'en aperçoive. C'est sidérant !

Oh, tant que vous apportez vos dîmes, dons et offrandes, vous serez toujours leur « frère » ou leur « sœur » et vous serez le bienvenu dans leur assemblée ; mais gare si vous avez la mauvaise idée de demander quoi que ce soit (et je ne parle même pas d'argent) : vous repartirez avec un « coup de pied aux fesses » et un « béni-sois-tu mon frère » !

Il est vrai que les Écritures nous avaient annoncé l'arrivée de ces gens-là. Il est en effet déjà bien regrettable qu'il y ait des mesquineries et beaucoup de jalousies chez ceux et celles qui se prétendent chrétiens, mais quand des pasteurs et des web-masters d'assemblées se mettent à agir de la même façon, alors je me dis que nous sommes vraiment arrivés à la fin et que la méchanceté est partout ! (II Timothée 3 : 1 à 9).

« Le mal se répandra à tel point que l'amour d'un grand nombre de personnes se refroidira. » (Matt. 24 : 12).

Hypocrites et malhonnêtes qu'ils sont ! Qu'ils respectent d'abord les gens qu'ils appellent « leurs frères » et le travail qu'ils font, avant de prêcher et de parler d'amour agape.

« Celui qui aime ne fait aucun mal à son prochain. En aimant, on obéit donc complètement à la loi. » (Rom. 13 : 10).

Avril 2016
Jacquy Mengal

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Juste un message d'encouragement...
    J'ai un site web où j'ai mis de mibi-études personnelles, parues dans le périodique de mon ancienne assemblée locale (aucun plagiat, pas même d'illustrations... : sauf plagiat des versets bibliques :D ).
    Mais tous ceux qui le veulent peuvent tout utiliser : rien ne m'y appartient que le Créateur ne m'a d'abord donné...
    Un jour, j'ai aussi fait un powerpoint sur un message que j'ai "créé" : "3 croix et 4 R" l'ai-je intitulé... Je l'ai transmis à un frère pasteur que j'aime beaucoup. Quelques temps après, il m'apprend qu'il l'a envoyé à d'autres, jusqu'aux USA ! Et que certains ont décidé d'utiliser "mon" powerpoint dans leur assemblée...
    Cela m'a été donné par le Créateur, qu'Il soit béni de l'utiliser ainsi ! Voilà quelle fut ma réaction... Et je n'ai ressenti aucune amertume, ensuite, mais plutôt de la surprise, et même de la reconnaissance envers Celui qui a mis cela dans l'intelligence qu'Il m'a confié.
    Mon ami (si vous me permettez une telle formulation), réjouissez-vous que d'autees utilisent ce que le Créateur vous donne. C'est tellement plus libérateur et reposant (de Son repos) de ne rien considérer comme étant "à nous", dans ces choses que d'en faire " notre propriété" (et c'est quelqu'un qui a donc été plagié qui vous le dit), car ce ne sont que des dépôts du Créateur dans notre vase... pour que d'autres en bénéficient...
    Rien des choses du Créateur n'est à nous en tant que notre propriété... Mais Il nous donne de nous réjouir de ce qu'Il met en nous, et qui est pour les autres.
    J'espère que vous saurez recevoir cet encouragement pour qu'il remplace votre déception et guérisse votre blessure... C'est en ce sens que j'ai écrit tout cela.
    Amicalement,
    Jean.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mr Nehlig,
      Merci pour votre encouragement, mais je ne partage pas votre point de vue.
      Quand j'apprécie l'article d'un tiers et que je désire le publier sur mon blog pour le partager, je demande à chaque fois la permission à celui qui l'a écrit. Je trouve cela normal et respectueux du travail des autres. Aimer son prochain, c'est aussi le respecter et avoir un minimum de reconnaissance pour ce qu'il fait !
      Oui, des pasteurs ont copié quelques-uns de mes articles, parce qu'ils les trouvaient probablement à leur goût ! Et quand le message est lu devant leur assemblée, ils s'empressent de ramasser les dons et les offrandes, alors qu'ils n'ont même pas eu la décence de citer la source de l'article copié ! Excusez-moi, mais je trouve cela malhonnête et très peu "chrétien".
      Un jour, j'ai proposé à un de ces pasteurs-copieurs d'exposer mes bouquins dans leur bibliothèque, puisqu'il appréciait et copiait mes articles. J'attends toujours sa réponse ! ... Ce sont des hypocrites, cher Monsieur, rien d'autres ! Salutations.

      Supprimer