Présentation :

La Bible est-elle vraiment inspirée ? L'accomplissement exact de nombreuses prophéties depuis des siècles confirme son authenticité. La Bible révèle notre passé, notre présent et notre avenir; à nous de les découvrir !
Sauf mention contraire, les citations bibliques sont tirées de la Bible en français courant éditée par l'Alliance Biblique Universelle, 1983. A ceux qui désirent copier et publier des articles, je leur demande de mentionner le titre et le lien URL de l'article, ainsi que le nom de l'auteur. Les commentaires anonymes et non signés ne seront plus publiés. Merci et bonne lecture.

mardi 5 juillet 2016

Quelle est la prière qui sera exaucée?

Qu'est ce que la prière ?

Voici une question qui peut paraître a priori banale pour le croyant, mais dont la réponse n'est peut être pas si évidente qu'il y paraît, lorsque l'on sait qu'il est possible de prier en vain. Voyons ensemble ce qu'en dit la Bible.

Prier Dieu, c'est s'adresser au Père Tout-Puissant en esprit et/ou de vive voix pour lui demander quelque chose ou tout simplement pour le remercier en lui adressant nos louanges. On peut Lui demander le pardon pour nos péchés et/ou Son aide pour de multiples raisons :

« 4 Je présentai au Seigneur mon Dieu cette prière de confession des péchés (...) 20 Je continuai de prier, de confesser mes fautes et celles d'Israël mon peuple, et d'adresser mes supplications au Seigneur mon Dieu au sujet de sa montagne sainte. » (Dan. 9 : 4, 20).

« Approchons-nous donc avec confiance du trône de Dieu, où est la grâce. Nous y recevrons le pardon et y trouverons la grâce nécessaire pour être secourus au bon moment. » (Hébr. 4 : 16).

On peut donc adresser sa requête au Seigneur pour :
  • Soi-même : Phi. 4 : 6,
  • pour les frères et les sœurs : Eph. 6 : 18; Jacq. 5 : 16; I Sam. 7 : 5 et Job 42 : 8,
  • pour que l'Évangile soit annoncé : Eph. 6 : 19; Col. 4 : 3-4 et II Thes. 3 : 1-2,
  • pour la guérison des malades : Jacq. 5 : 14-15,
  • pour les autorités et les dirigeants : I Tim. 2 : 1-2,
  • et même pour nos ennemis : Matt. 5 : 44.
Mais nous pouvons également prier Dieu tout simplement pour le remercier et le louer :

« Je veux dire merci au Seigneur, de tout mon cœur je veux remercier le Dieu saint. Oui, je veux remercier le Seigneur sans oublier un seul de ses bienfaits. » (Ps. 103 : 1-2). Voir aussi Ps. 103 : 21-22 et tout le Psaume 104.

Sachez cependant qu'il est inutile de prier dans l'intention de changer le déroulement d'une prophétie fermement établie ! En effet, certaines personnes prient, par exemple, pour que l'enlèvement des élus ait lieu avant la grande tribulation. Mes amis, je regrette mais c'est en vain que ces gens prient !

« Dès le début j'ai annoncé mon but. Longtemps à l'avance j'ai prédit ce qui n'a pas encore eu lieu. Je dis : voici mon projet, il se réalisera. Tout ce que je veux, je le fais. » (Esaïe 46 : 10).

Conditions préalables à la prière :

Il est évident que l'on ne s'adresse pas au Créateur de l'univers d'une façon désinvolte et irréfléchie. Pour que la prière soit efficace et qu'elle ait des chances d'être exaucée, il faut d'abord être bien disposé et avoir l'esprit éveillé, loin des idées négatives et des assuétudes néfastes (alcool, drogues, etc) :

« La fin de toutes choses est proche. Vivez d'une manière raisonnable et ayez l'esprit éveillé afin de pouvoir prier. » (I Pierre 4 : 7).

Ensuite, si l'on veut que notre prière soit entendue, il est nécessaire de se tourner sincèrement vers Dieu avec la ferme intention et le désir de faire sa volonté :

« Nous savons que Dieu n'écoute pas les pécheurs, mais qu'il écoute l'homme qui le respecte et obéit à sa volonté. » (Jean 9 : 31).

« Nous recevons de lui tout ce que nous demandons, parce que nous obéissons à ses commandements et faisons ce qui lui plaît. » (I Jean 3 : 22).

Puis évidemment, il faut prier avec foi et conviction :

« Mais il faut qu'il demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable à une vague de la mer, que le vent soulève et pousse de tous côtés. » (Jacq. 1 : 6).

« C'est pourquoi, je vous dis : Quand vous priez pour demander quelque chose, croyez que vous l'avez reçu et cela vous sera donné. » (Marc 11 : 24).

Et enfin, nous devons pardonner à ceux qui nous ont fait du tort :

« Et quand vous êtes debout pour prier, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez-lui, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos péchés. » (Marc 11 : 25, et Matt. 6 : 14-15).

Mais ceci nous amène à nous poser une autre question :

Pourquoi nos prières ne sont-elles pas toujours exaucées ?

Parfois, nos prières ne sont pas exaucées, parce que nous demandons mal et dans un but bassement intéressé ou vain.
En effet, sachant qu'il nous faut prier pour le rétablissement des malades, nous devons aussi comprendre et admettre que nous ne connaissons pas l'heure de notre mort, et quand cette heure est arrivée, la prière est bien sûr vaine !

« Et si vous demandez, vous ne recevez pas, parce que vos intentions sont mauvaises : ce que vous demandez, vous voulez l'utiliser pour vos propres plaisirs. » (Jacq. 4 : 3).

D'autre part, si nous voulons que nos prières soient entendues, il nous faut impérativement renoncer à toute forme de mal et faire la volonté du Seigneur :

« Pensez-vous que le Seigneur n'ait pas le bras assez long pour vous sauver ? Ou qu'il ait l'oreille trop dure pour vous entendre ? En réalité ce sont vos torts qui dressent une barrière entre vous et votre Dieu ; ce sont vos propres fautes qui le poussent à tourner la tête pour ne pas vous écouter. » (Esaïe 59 : 1-2).

« Le Seigneur déteste les sacrifices offerts par les méchants, mais il reçoit favorablement la prière des hommes droits. » (Prov. 15 : 8).

« Si quelqu'un fait la sourde oreille aux exigences de la loi, Dieu désapprouve même sa prière. » (Prov. 28 : 9).

« Si donc tu viens présenter ton offrande à Dieu à l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord faire la paix avec ton frère ; puis reviens et présente ton offrande à Dieu. » (Matt. 5 : 23-24).

Comment prier ?

D'abord, il faut éviter de prier comme le font les païens, qui répètent sans cesse les mêmes paroles, croyant que de cette façon ils seront mieux entendus. Un jour, j'ai compté le nombre de fois qu'une personne prononça le mot « Seigneur », lors de sa prière de clôture dans une assemblée. Me croirez-vous ou pas, cette personne a invoqué le Seigneur 85 fois dans une prière qui a duré moins de 5 minutes !

« Quand vous priez, ne prononcez pas un grand nombre de paroles comme font les païens : ils s'imaginent que Dieu les écoutera s'ils parlent beaucoup. » (Matt. 6 : 7).

« Tu ne prononcera pas mon nom de manière abusive, car moi, le Seigneur ton Dieu, je tiens pour coupable celui qui agit ainsi » (Ex. 20 : 7).

Ou comme les hypocrites, qui aiment qu'on les remarque et qu'on les admire :

« Quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à prier debout dans les synagogues et au coin des rues pour que tout le monde les voie ... » (Matt. 6 : 5). Voir également Luc 18 : 9-14 (parabole du Pharisien et du collecteur d'impôts).

La prière efficace est celle qui vient du cœur et qui est sincère. Elle peut être faite :
  • Seul(e) dans l'intimité : Matt. 6 : 6 (dans sa chambre) et Actes 9 : 40,
  • ou à plusieurs : Actes 1 : 14.
  • A genoux : I Rois 8 : 54; Dan. 6 : 11; Actes 20 : 36 et 21 : 5,
  • ou debout : Marc 11 : 25.
  • Avec les mains levées : I Rois 8 : 22, 54 et I Tim. 2 : 8.
  • Avec constance et conviction : Luc 18 :1-8; Col. 4 : 2 et Rom. 12 : 12.
  • Et enfin avec l'aide de l'Esprit saint : Rom. 8 : 26-27.

Qui faut-il prier ?

On adresse sa prière au Père, au nom de son Fils Yéchoua le Messie (Jésus-Christ) :

« Quand viendra ce jour, vous ne m'interrogerez plus sur rien. Je vous le déclare, c'est la vérité : le Père vous donnera tout ce que vous lui demanderez en mon nom. » (Jean 16 : 23 et le verset 26).

Quand faut-il prier ?

Sous la Première alliance, la coutume était de prier aux heures du Sacrifice perpétuel ; soit à la 3e heure (le matin) et à la 9e heure (l'après-midi) :

« Chaque jour, on offrira sur l'autel deux agneaux d'un an, à perpétuité. Le premier sera offert le matin, le second le soir. » (Ex. 29 : 38-39).

« 20 Je continuai de prier (...) 21 Tandis que je parlais ainsi, l'ange Gabriel, que j'avais vu dans ma vision précédente, s'approcha de moi d'un vol rapide, à l'heure où l'on offre le sacrifice de l'après-midi. » (Dan. 9 : 20-21).

« Un après-midi, Pierre et Jean montaient au temple pour la prière de trois heures. » (Actes 3 : 1).

Le prophète Daniel et le roi David priaient même à la 6e heure (vers midi) : Dan. 6 : 11 et Ps. 55 : 17-18. C'est d'ailleurs de par cette coutume que la prière des saints (les élus) est comparée à la fumée qui s'élève de l'autel :

« Quand il prit le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre anciens se mirent à genoux devant l'Agneau. Chacun d'eux avait une harpe et les coupes d'or pleines d'encens, qui sont les prières des membres du peuple de Dieu. » (Apoc. 5 : 8 et 8 : 3-4).

Néanmoins, depuis la résurrection du Seigneur, l'accès au trône de Dieu est ouvert et on peut prier à tout moment et en tout lieu :

« Ne vous endormez pas, priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à tout ce qui doit arriver et de vous présenter debout devant le Fils de l'homme. » (Luc 21 : 36).

« priez sans cesse, remerciez Dieu en toute circonstance. Voilà ce que Dieu demande de vous, dans votre vie avec Jésus-Christ. » (I Thes. 5 : 17-18). Voir aussi I Tim. 2 : 8.

Exemples de prières :

Il existe de nombreux exemples de prières dans la Bible qui ont été faites aussi bien par de simples hommes que par des rois ou Yéchoua lui-même. En voici quelques-uns :
  • Le « Shéma Israël » : Deut. 6 : 4-5/Marc 12 : 29.
  • La bénédiction sacerdotale (Birkat Cohanim) : Nomb. 6 : 22-26.
  • La prière de David : I Chron. 29 : 10-20,
  • de Salomon : I Rois 8 : 22-55,
  • d'Élie : Jacq. 5 : 17/I Rois 17 : 1,
  • des apôtres : Actes 4 : 24-31,
  • et du Seigneur lui-même : Jean 17, et nous terminerons dans Matt. 6 : 9-13 par le « Notre Père » :
Notre Père qui es dans les cieux,
que la sainteté de ton nom soit reconnue ;
que ton Règne vienne ;
que ta volonté soit faite sur la terre comme elle l'est dans le ciel.
Donne-nous aujourd'hui la nourriture nécessaire.
Pardonne-nous le mal que nous avons commis,
comme nous pardonnons à ceux qui nous ont fait du mal.
Et ne nous expose pas à la tentation,
mais délivre-nous du Mauvais.
Car c'est à toi qu'appartiennent le règne,
la puissance et la gloire, pour toujours.
Amen.

Cordiales salutations
Juillet 2016
Jacquy Mengal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire