Présentation :

La Bible est-elle vraiment inspirée ? L'accomplissement de nombreuses prophéties et la découverte de nombreux vestiges archéologiques confirment son authenticité. La Bible révèle notre passé, notre présent et notre avenir; à nous de les découvrir !
Sauf mention contraire, les citations bibliques sont tirées de la Bible en français courant éditée par l'Alliance Biblique Universelle, 1983. Les commentaires anonymes et non signés ne seront plus publiés. Merci et bonne lecture. © Copyright 2009-2020 Tous droits réservés

mercredi 16 septembre 2020

Paix, paix ...

Jérusalem et Tel Aviv s’illuminent suite

 aux accords de paix à Washington

Le mot « paix » a été projeté sur la mairie de Tel Aviv en hébreu, anglais et arabe à la suite de la cérémonie de signature des traités de paix à la Maison Blanche

Par TIMES OF ISRAEL STAFF 15 septembre 2020, 21:25

Les murs de la Vieille Ville de Jérusalem se sont illuminés des drapeaux des Émirats arabes unis et de Bahreïn, ainsi que de ceux d’Israël et des États-Unis, en clin d’œil aux accords de paix signés aujourd’hui entre le président américain Donald Trump, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et les ministres des Affaires étrangères des Emirats arabes unis et du Bahreïn.

Le mot « paix » a été projeté sur la mairie de Tel Aviv en hébreu, anglais et arabe.

*******

Voici un article, publié sur le « Times of Israel » ce mardi 15 septembre 2020, qui nous invite à la vigilance afin de comprendre ce qui va se passer bientôt. Le titre fait allusion au verset de Jérémie 6 : 14 (version L. Segond) :

« Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple : Paix ! paix ! disent-ils. Et il n'y a point de paix. »

A bon entendeur ...

Jacquy Mengal


lundi 7 septembre 2020

La fête des Trompettes 2020

Chers lecteurs, nous voici arrivés aux fêtes d'automne de cette année 2020, et comme c'est devenu souvent le cas, ceux et celles qui célébreront ces fêtes bibliques partout dans le monde ont choisi de se réunir à des dates différentes !

Alors que pour le judaïsme traditionnel, la fête des Trompettes, appelée « Roch-Hachana » (premier jour de l'année), aura lieu le samedi 19 septembre, tous ceux qui suivent le calendrier « des Jubilés » la fêteront le mercredi 23 septembre, affirmant par ailleurs que la fête tombe toujours un mercredi !

J'en connais même qui la célébreront le jeudi 17 septembre, parce que la nouvelle lune aura lieu exactement à 13h00 (heure de Paris) ce jour-là.

Et comme si ce n'était pas encore assez compliqué, moi et d'autres, la célébrerons le vendredi 18 septembre !

Pourquoi le 18 septembre, me direz-vous ?

Les Écritures nous recommandent de célébrer la fête des Trompettes, appelée aussi fête de l'Acclamation (Yom Térouah, en hébreu) le premier jour du septième mois. Et, comme le mois biblique débute avec la nouvelle lune, il nous faut observer le cycle lunaire pour déterminer quel est le jour de la nouvelle lune.

«Le premier jour du septième mois, vous vous rassemblerez pour adorer le Seigneur. Vous n'accomplirez pas votre travail ordinaire, car c'est le jour de l'acclamation. » (Nombres 29 : 1). Voir aussi Lévitique 23 : 24 et Néhémie 8 : 1-2.

Pourquoi alors avoir choisi le 18 septembre et non le 17, jour durant lequel la conjonction lunaire a lieu ? Et bien tout simplement parce qu'un jour, selon la Bible, commence le soir et se termine le soir suivant ET parce que la lune est l'astre de la nuit.

« ... Le soir vint, puis le matin ; ce fut la première journée » (Gen. 1 : 5).

« 14 Dieu dit encore : « Qu'il y ait des lumières dans le ciel pour séparer le jour de la nuit ; qu'elles servent à déterminer les fêtes, ainsi que les jours et les années du calendrier. (...) 16 Dieu fit ainsi les deux principales sources de lumière : la grande, le soleil, pour présider au jour, et la petite, la lune, pour présider à la nuit ... » (Gen. 1 : 13 à 16).

La conjonction ayant lieu en pleine journée du 17, il me paraît logique que le premier jour de ce septième mois tombe cette année le 18 septembre.

Notez d'ailleurs que le mois est divisé en deux parties par la pleine lune (bien visible), et c'est la pleine lune qui détermine le milieu du mois. Or, la pleine de ce septième mois aura lieu le jeudi 1er octobre à 23h06 (heure de Paris). Par conséquent le jour de la pleine lune est le 2 octobre, puisque nous sommes déjà entrés dans ce jour du 2 octobre dès le coucher du soleil du 1er octobre !

Je n'ai nullement l'intention de critiquer qui que ce soit pour son choix, ou de polémiquer sur ce sujet, mais, vous en conviendrez, il est vraiment regrettable qu'il y ait tant de compréhensions différentes qui engendrent forcément des divisions parmi les croyants.

Pensez-vous que cela soit normal et sans importance ? Non seulement cet état de chose divise les croyants, mais de plus, certains risquent bien de manquer le rendez-vous ultime avec la venue du Seigneur, car la fête des Trompettes représente symboliquement le retour du Seigneur et la première résurrection qui auront lieu au son de la septième trompette !

« Voici en effet ce que nous déclarons d'après un enseignement du Seigneur : nous qui serons encore vivants quand le Seigneur viendra, nous ne précéderons pas ceux qui seront morts. On entendra un cri de commandement, la voix de l'archange et le son de la trompette de Dieu, et le Seigneur lui-même descendra du ciel. Ceux qui seront morts en croyant au Christ reviendront à la vie en premier lieu; ensuite, nous qui serons encore vivants à ce moment-là, nous serons enlevés avec eux dans les nuages pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.» (I Thess. 4 : 15-17).

Réfléchissez un instant mes amis : que ce serait-il passé si les disciples s'étaient réunis lors de jours différents pour célébrer la Pentecôte de l'an 30 ? L'effusion de l'Esprit saint aurait-il pu avoir lieu ? ...

« Quand le jour de la Pentecôte arriva, les croyants étaient réunis tous ensemble au même endroit. (...) Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d'autres langues, selon ce que l'Esprit leur donnait d'exprimer. » (Actes 2 : 1, 4).

Quoi qu'il en soit, bonne fête de l'Acclamation à tous et toutes !

Septembre 2020

Jacquy Mengal


samedi 23 mai 2020

L'autel de Josué

La mise au jour dans les années 1980 de l'autel bâti par Josué sur le mont Ebal n'avait pas suscité beaucoup d'intérêt dans la communauté académique ni forcément parmi le grand public.
Pourtant, cette découverte surprenante illustre parfaitement l'authenticité du récit biblique dans ses moindres détails.

Après cinq campagnes de fouilles, l'archéologue Adam Zertal (1936-2015) et son équipe de l'Université de Haïfa avaient dégagé une structure quadrangulaire réalisée en pierres non taillées, comme le Texte le recommandait :

« Si vous me construisez un autel de pierres, ne le faites pas en pierres de taille, car en taillant les pierres au ciseau, vous les rendriez impropres à un usage sacré. » (Exo. 20 : 25).

De plus, les fouilles ont permis de mettre en évidence son accessibilité par une rampe et non par des marches, comme l'indique également la Bible :

« Vous ne me construirez pas un autel auquel on accède par des marches, afin que l'on aperçoive pas d'en bas la nudité de celui qui y monterait. » (Exo. 20 : 26).

La découverte d'un millier d'os d'animaux et de fragments de poteries aux abords du site a très vite conduit les fouilleurs a suggérer qu'il s'agissait d'un autel sacrificiel datant de la fin de l'âge du bronze (XIIIe siècle av. J.-C.). Mais il semblerait qu'une structure plus ancienne ait été à l'origine de cet autel. De plus, deux scarabées égyptiens, l'un datant de cette époque et l'autre de l'époque de Thoutmosis III, y ont également été retrouvés. Ce qui confirmerait bien une datation autour de l'an – 1406, soit l'année de la conquête de Canaan par Josué.
Notons que tous les os appartenaient à des animaux purs tels que des ovins, des caprins ou des bovins. Et, tous ces animaux sacrifiés avaient au moins un an d'âge, comme le Texte le recommandait également !

« ... vous m'offrirez vos moutons, vos chèvres et vos bœufs en sacrifices complets ou en sacrifices de communion. » (Exo. 20 : 24).

« Chaque jour, on offrira sur l'autel deux agneaux d'un an, à perpétuité. » (Exo. 29 : 38).

Il ne fait donc aucun doute qu'Adam Zertal avait bien mis au jour l'autel construit par Josué sur le mont Ebal, situé vis-à-vis du mont Garizim. Et cet autel a bien été bâti selon les prescriptions de Moïse respectant ainsi la volonté du Seigneur.

« Oui, quand vous aurez traversé le Jourdain, vous dresserez sur le mont Ebal, les pierres dont je viens de vous parler, et vous les peindrez en blanc. Ensuite, vous construirez au même endroit un autel pour le Seigneur votre Dieu, au moyen de pierres qu'aucun outil de fer n'a touchées ; vous ne devrez utiliser que des pierres non taillées pour le construire. Sur cet autel, vous offrirez au Seigneur des sacrifices complets : vous offrirez également des sacrifices de communion que vous consommerez sur place dans la joie, en présence du Seigneur votre Dieu. » (Deut. 27 : 4 à 7).

« Sur le mont Ebal, Josué fit un autel pour le Seigneur Dieu d'Israël. Il le construisit selon les instructions que Moïse, le serviteur du Seigneur, avait données aux Israélites (...) un autel en pierres brutes, non taillées avec un outil de fer ... » (Josué 8 : 30-31).





Mai 2020
Jacquy Mengal

samedi 18 avril 2020

Covid-19 : révélations fracassantes !

Chers lecteurs, je ne suis pas un adepte des théories complotistes que je trouve souvent réductrices, quand elles ne sont pas tout simplement contradictoires ou invérifiables. Mais, les toutes récentes révélations au sujet de l'origine de la contagion au covid-19 sembleraient bien confirmer qu'il s'agit d'un virus échappé du laboratoire P4 de Wuhan ! En outre, ce virus aurait été manipulé génétiquement avec des séquences du VIH en vue de créer un vaccin. On a vraiment l'impression d'être tombé au beau milieu d'un mauvais film d'horreur des années 70 !

D'autre part, lorsque l'on voit, dévoilés au grand jour par des lanceurs d'alerte, les conflits d'intérêts, les mensonges et les connivences du monde politique et de l'industrie pharmaceutique, on finirait bien par se demander si les complotistes n'ont pas eu raison cette fois !

En plus de cette révélation fracassante, il semblerait bien que nous soyons également témoins en ce moment d'un énorme scandale qui impliquerait des élus de la nation en France et plusieurs responsables du monde de l'industrie pharmaceutique autour du médicament chloroquine (voir les reportages dans la rubrique vidéo). La France n'est certainement pas le seul pays concerné par ce scandale, et nous risquons bien de découvrir, bientôt, d'autres « affaires » du même genre dans d'autres pays !

Par ailleurs, je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi nous sommes en manque de masques et de gel hydroalcoolique, après trois mois de pandémie mondiale, qui a déjà fait quelque cent cinquante mille victimes dans le monde !
Plusieurs pays, dont la Belgique, ont bien fait venir des maques fabriqués en Chine, mais ils n'ont pas été mis sur le marché, parce que déclarés non-conformes ! Néanmoins, les autorités de mon pays conseillent à la population de fabriquer ces masques elle-même, en sachant qu'ils ne répondront évidemment pas aux normes sanitaires prescrites.

Mais, de qui se moque-t-on ? Est-ce si compliqué de fabriquer ces masques faits d'un simple morceau de tissus muni de deux élastiques, selon les exigences sanitaires adéquates ? Et ce gel ! Pourquoi est-il si difficile de s'en procurer ? Et quand on a la chance d'en trouver, pourquoi est-il vendu si cher ?

Business et tergiversations, voilà le problème ! Mais ces dirigeants politiques, ces magnats de l'industrie et ces spéculateurs de tous bords pensent-ils que leur argent va les sauver de tout ?
Et tous ces élus corrompus qui ne pensent qu'à leurs plantureuses commissions et à leurs plans de carrières prestigieux, ne voient-ils pas que toute une génération est en train de disparaître, celle de nos parents et grand-parents ?
Mais, peut-être, s'en moquent-ils ? « Cela va permettre de rétablir la pyramide des âges », comme je l'ai déjà entendu dire ? Propos tout à fait déplacé et glaçant !

Certes, personne n'a vu arriver cette pandémie meurtrière, ni les charlatans religieux ni les leaders des sectes avides de fric ou ces personnes qui se croient investies d'une mission divine.
Tel un coup de semonce, cette pandémie pourrait bien sonner le début de la fin. Car tout le monde sait que des problèmes économiques et financiers vont suivre. Puis, ce seront des troubles sociaux et des révoltes, comme celle qui a déjà eu lieu en France avec les gilets jaunes. Ce sera aussi le temps des règlements de compte au sein des nations et dans chaque pays, car il faudra trouver les responsables de cette contagion meurtrière et tous ceux qui en ont tiré profit, ou qui ont tergiversé entre « la simple grippe » et « l'économique d'abord » !

A l'heure où j'écris ces lignes, nous savons désormais d'où vient cette contagion meurtrière. Elle provient d'une partie de l'industrie pharmaceutique, dont certaines firmes ne se gênent pas pour piller la sécurité sociale de nombreux pays en vendant leurs médicaments à des prix exorbitants ?
C'est donc l'homme cupide qui est responsable et, croyez-moi, il devra bientôt rendre des comptes devant le Créateur.

Oui, rendre des comptes, pour bavures, injustices et défauts de prévoyance !
Mais aussi pour avoir joué aux apprentis sorciers avec le nucléaire ; pour avoir autorisé des avortements sans raison impérieuse de danger pour la mère ; pour avoir fabriqué des armes épouvantables et les avoir utilisées contre des populations innocentes ; pour avoir spéculé aux détriment des plus faibles pour s'enrichir en peu de temps ; pour avoir négligé de prendre soin de la nature et avoir dévasté d'immenses forêts par appât du gain ; pour avoir épuisé les ressources naturelles de la terre pour l'intérêt de quelques multinationales ; pour avoir massacré des populations entières ou les avoir exilées dans des régions qui n'étaient pas les leurs en volant leurs terres ; pour avoir légalisé les mariages et l'adoption d'enfants par les couples non-hétéros ; pour avoir réduit des êtres humains en esclavage pendant des siècles ; pour voir fermé les yeux sur des réseaux pédophiles; pour avoir maltraité les animaux de toutes les façons possibles et en avoir exterminé de nombreuses espèces ; pour avoir pollué les océans et les mers en rejetant des hydrocarbures et toutes sortes de détritus; pour avoir pollués les rivières et les terres avec des pesticides et d'autres produits nocifs ; etc.

Oui, le temps est bientôt venu pour le Seigneur de régler ses comptes avec l'humanité. Mais avant cela, il nous accordera encore un dernier répit d'une durée de sept ans. Cette période représentera la septantième et dernière semaine d'années prophétisée dans le livre de Daniel. Ce sera le dernier cycle aboutissant à la septième année de relâche (Shemitah en hébreu).

La tétrade a laquelle nous avons assisté en 2014-2015 était un signe céleste naturel annonçant la fin d'une septaine (Shemitah), puisqu'un nouveau cycle avait commencé en 2016, (le suivant débutera en 2023). Je vous laisse le soin de comprendre ce que cela signifie !




Avril 2020
Jacquy Mengal