Présentation :

La Bible est-elle vraiment inspirée ? L'accomplissement exact de nombreuses prophéties depuis des siècles confirme son authenticité. La Bible révèle notre passé, notre présent et notre avenir; à nous de les découvrir !
Sauf mention contraire, les citations bibliques sont tirées de la Bible en français courant éditée par l'Alliance Biblique Universelle, 1983. A ceux qui désirent copier et publier des articles, je leur demande de mentionner le titre et le lien URL de l'article, ainsi que le nom de l'auteur. Les commentaires anonymes et non signés ne seront plus publiés. Merci et bonne lecture.

dimanche 24 avril 2016

Le décompte de l'Omer

Qu'est que l'Omer ?

L'« Omer » (littéralement « la gerbe ») était le grain de la première récolte d'orge qui était apporté au Temple comme première offrande des récoltes. Le décompte commençait le lendemain du shabbat {tombant} durant la semaine de Pâque quand la première gerbe d'orge était moissonnée et apportée au Temple.



Pourquoi faire le décompte de l'Omer pendant 49 jours ?
Dieu l'ordonne :

Lévitique 23 : 15, 16 « Depuis le lendemain du sabbat, du jour où vous apporterez la gerbe pour être agitée de côté et d'autre, vous compterez sept semaines entières. Vous compterez cinquante jours jusqu'au lendemain du septième sabbat ; et vous ferez à l’Éternel une offrande nouvelle ». (Version L. Segond).

La Torah recommande que nous fassions, chaque année à la même époque, un décompte de 49 jours ou 7 semaines à partir du lendemain du shabbat de la semaine de Pâque. Le 50eme jour est la fête de Shavouot signifiant « semaines », qui vient du décompte des 7 semaines. Dans le christianisme cette fête est connue sous le nom de Pentecôte ! La première Pentecôte fut en fait célébrée 1 500 ans avant la rédaction du livre des Actes. La Pentecôte commémore le don de la Torah au mont Sinaï. Depuis ce jour, le peuple juif respecte toujours cette fête de la Pentecôte chaque année.

En effectuant ce décompte, nous obéissons avant tout au Seigneur, démontrant ainsi notre enthousiasme d'avoir l'occasion de recevoir à nouveau la Torah, l'instruction d'amour de Dieu. Juste comme un enfant décomptant souvent les jours jusqu'à la fin de la classe, ou l'arrivée des vacances familiales. Nous décomptons les jours pour montrer notre joie de recevoir à nouveau la Torah. Faire le décompte avant un événement réjouissant est tout à fait compréhensible. Il ne s'agit pas non plus d'un compte à rebours, mais plutôt de compter à mesure que l'on gravit la montagne du Seigneur.

Pour mieux comprendre cela, il nous faut répondre à une question essentielle : pourquoi Dieu a-t-il attendu 50 jours après que les Juifs soient sortis d’Égypte pour leur donner la Torah ? Pourquoi ne leur a-t-il pas tout simplement donné cela en Égypte, ou dès leur départ ? La réponse est qu'ils n'étaient pas encore prêts spirituellement pour recevoir la Torah.
Pendant plus de 200 ans, ils ont vécu au sein de la société égyptienne connue pour être le centre de l'immoralité et du vice dans le monde.

L'impact majeur de l'aventure de l'Exode – les 10 plaies miraculeuses et la séparation des eaux de la mer Rouge – donnèrent aux Juifs une liberté physique. Cependant, cette expérience unique, aussi puissante fut-elle, n'a pas changé de façon permanente l'attitude émotionnelle de quiconque.
La croissance spirituelle, comme quand on monte sur une échelle, doit se faire une étape à la fois. La croissance qui se produit alors est semblable à un marathon. Nous avançons et cherchons à nous améliorer jour après jour jusqu'au moment où nous recevrons à nouveau la Torah.
Mais la vie n'est pas une course pour battre autrui ; la vie est simplement une course pour conquérir votre propre vie intérieure. Comme lorsqu'on monte sur une échelle, le plus important est moins de le faire savoir, que de suivre la bonne direction. Ne vous contentez pas seulement de faire le calcul de l'Omer, impliquez-vous dans ce décompte.

Le Maître de la résurrection a fait de la période de l'Omer une saison réjouissante et particulièrement importante. Pour ses disciples, c'est le temps de se souvenir de Yéchoua ressuscité. Toutes ses apparitions et son ascension après sa résurrection ont eu lieu pendant les jours de l'Omer. Il est monté le 40eme jour du décompte de l'Omer.

Comment calculer l'Omer

L'Omer est compté chaque soir après le coucher du soleil.
Mais, avant de faire le décompte, nous récitons la bénédiction suivante debout :

« Bénis sois-Tu, Éternel notre Dieu, Roi de l'univers, qui nous as sanctifiés avec ses commandements et nous as ordonné de compter l'Omer.
Aujourd'hui est le ........ jour de l'Omer. »

Nous ajoutons :
Bénis sois-Tu, Ô Éternel notre Dieu, Roi de l'univers, qui nous as sanctifiés par Tes commandements et nous as ordonné d'être une lumière pour Tes nations et nous as offert Yéchoua notre Messie, la lumière du monde.

Le Psaume 67 est aussi récité parce qu'il est composé exactement de 49 mots hébreux qui correspondent aux 49 jours du décompte de l'Omer. Le psaume est de circonstance parce qu'il parle de moisson. Il est aussi spirituellement approprié parce qu'il parle clairement du salut de Dieu (Yéchoua) qui s'est fait connaître sur toute la terre.

Psaume 67 : 1-8 « Ô Dieu, accorde-nous ton appui et bénis-nous ; fais-nous bon accueil. Ainsi l'on saura sur terre, comment tu interviens ; on saura parmi toutes les nations que tu es le Sauveur. Que les peuples te louent, Dieu, que tous les peuples te louent ! Que les nations soient en joie, qu'elles t'acclament, car tu juges les peuples équitablement, et sur la terre tu conduis les nations. Que les peuples te louent, Dieu, que tous les peuples te louent ! La terre a donné ses produits ; que Dieu, notre Dieu, nous bénisse ! Oui, que Dieu nous bénisse, et que les peuples les plus lointains reconnaissent son autorité ! » (Version en français courant).

Après le décompte, je recommande aussi la lecture de ce qui suit :

Lire 8 versets par jour du Ps. 119 qui concernent l'amour de David pour la Torah.
Lire un chapitre du livre de Ruth qui concerne les non-Juifs greffés sur Israël durant le temps de l'Omer, qui va de la moisson de l'orge à la moisson du blé.
Lire un chapitre par jour du livre de l'Exode, chapitres 19-33, puisque cela concerne la grande aventure (l'Exode) qui eut lieu durant le décompte de l'Omer.
Lire un chapitre d’Ézékiel, 1-4 et 35-39, comme cela se fait à Shavouot.

Avril 2016
Newsletter de Mark Biltz

Notes de Jacquy Mengal :
  • Cette newsletter a été traduite par moi-même après autorisation.
  • Le décompte de l'Omer commence ce dimanche 24 avril 2016.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire